logo

Cette semaine, on deballe des tas de cartons et on profite de la fort belle histoire.

Cette semaine, on deballe des tas de cartons et on profite de la fort belle histoire.

“Unpacking” reste votre jeu bien plus profond que celui-ci n’y parait, car votre sont des souvenirs que vous maniez.

Une capture d’ecran du jeu video “Unpacking”

Beaucoup d’emotions avec des pixels. C’est la recette du jeu en semaine. “Unpacking” des Australiens de Witch Beam. Un jeu independant, l’un des plus vendus de l’an dernier sur Nintendo Switch par ailleurs, qui nous propose. de deballer des cartons.

Pour afficher votre concept Youtube, vous devez accepter des cookies Publicite.

Ces cookies permettront a les partenaires de vous proposer des publicites et des contenus personnalises par rapport i  votre navigation, de votre profil ainsi que vos centres d’interet.

Que bien soit a sa place

Ranger les assiettes dans un buffet, nos livres dans la bibliotheque ou des robes sur les cintres du dressing : ca ne vous fait pas rever et pourtant, vous aller adorer. Pour lancer la partie, on clique dans 1 album photo, on entre un https://besthookupwebsites.org/fr/sexe-occasionnel/ nom et tout commence…

Vous voila en 1997. Une chambre d’enfant, la votre. Trois gros cartons de demenagement. I  toute heure, ils s’ouvrent et devoilent un concept. A vous de ranger : cartable, crayons, lecteur de cassettes et nouvelle toupie… ca tombe bien ! Presque tous les meubles une piece sont vides.

Il suffira d’un clic

Un nouveau commencement et l’article debut d’une grande aventure minimaliste. Il faut suivre le quotidien de notre heroine, au fil des demenagements. J’ai force d’Unpacking, en plus de vous faire aimer le rangement, c’est sa simplicite. Plusieurs graphismes tout en pixel art, des couleurs pastels et des ecrans statiques.

Tout cela servi avec une musique douce et une prise en main enfantine. Que ce soit Afin de ouvrir 1 carton, prendre votre objet, le faire pivoter ou le poser, il ne vous faudra qu’un pression concernant la souris. On change de piece en un clin d’?il, grace aux enormes fleches i  propos des bords de l’ecran ou via une carte simplifiee semblable a 1 plan de construction.

Zen, soyons zen

Si ranger ses affaires va en agacer la plupart, ce “Unpacking” a presque fait passer en mode automatique. On essaie d’organiser parfaitement l’espace : apres tout, notre personnage merite le meilleur. Alors que chez nous, on a i  chaque fois ces trois cartons a moitie eventres caches derriere 1 vieux rideau !

Mais Unpacking est un jeu zen, tout doux, sans point, sans score a atteindre. Il faudra juste positionner nos objets dans la bonne zone en maison. On vais garder i  chaque fois une petite marge de man?uvre. Un coup que bien reste deballe, le jeu vous montre en surbrillance ce qu’il va falloir changer de place. Et une fois que bien reste bon, on tourne une page de notre vie et on avance dans le temps…

Deballer une existence

“Unpacking” c’est le recit, de la vie qui passe via plein d’etapes et pourtant, inutile de grand discours, de cinematiques en haute definition ou d’effets grandiloquents Afin de tout saisir (ou limite). Toute la magie reside dans votre qu’on appelle la narration environnementale.

Vous allez me dire mais, “Qu’est ce que c’est que votre sorcellerie ?”. Notre narration environnementale, c’est une maniere de raconter une affaire sans dialogue, sans textes explicatifs, mais via des signaux dissemines dans la partie. Et plus on vide de cartons, plus on se rend compte que bien ce qu’ils contiennent seront ces indices.

Cette peluche en forme de cochon qui ne nous quitte pas. Ce materiel a dessin qui s’accumule, un nouveau carnet qui s’ajoute a toutes les 6 autres et ses cartes de visites qui apparaissent. Sans compter les souvenirs de voyage qui s’additionne, a cote du mini train rouge ou en mini tour de Pise… Meme l’espace occupee par plusieurs objets en dit beaucoup (mais ca je vous laisse la surprise).

Un effet miroir

Chaque demenagement en jeu, chaque niveau, c’est du vecu. Pour soi-meme ou pour les autres, les copains par exemple. La premiere chambre d’enfant, celle en residence etudiante, la toute premiere colocation ou bien la toute premiere installation en couple, vertueuse ou non.

Oui, ca fera votre petit quelque chose d’observer certains de nos objets virtuels resister au moment et d’autres gui?re. D’observer les ecrans cathodiques des annees 90 devenir tout preparations meme dans un jeu, de voir les consoles evoluer i  propos des etageres, les photos changer dans le frigidaire. Notre heroine vit ses hauts, ses bas aussi et ca ne va que nous renvoyer aux notres. “Unpacking” arrive a nous saisir le c?ur avec des petits riens qui nous rappelle bien.

Sur quoi on joue ?

“Unpacking”, c’est accessible sur PC (Steam, GOG, Humble Bundle), Switch et Xbox (et c’est aussi au Game Pass).

Comments are closed.